QUELLES QUESTIONS FAUT-IL POSER ET POURQUOI?

À CELLS FOR LIFE…

1. Combien d’échantillons sont entreposés dans votre banque ?

 

La banque doit être financièrement stable pour encore bien des années à venir. Les droits de stockage annuels donnent lieu à des rentes qui servent à renforcer les assises financières de l’organisme. Il se peut que les banques qui conservent relativement moins d’échantillons ne possèdent pas la sécurité financière dont jouirait une plus grande banque, établie depuis plus longtemps.

Plus de 36 000 échantillons sont entreposés. En tant que l’une des plus grandes banques de sang ombilical du Canada, Cells for Life a établi de solides assises structurelles et financières, qui assureront la stabilité à long terme de l’entreprise.

2. Quelle est la capacité de stockage de vos installations ?

 

Les parents entreposent le sang ombilical de leur enfant pour de nombreuses années, et ils veulent s’assurer que l’entreprise qu’ils auront choisie pourra accueillir les échantillons sans devoir les transférer à différents lieux.

Le laboratoire et la banque de tissus biologiques, situés dans l’aile la plus récente de la Toronto General Hospital, occupent une superficie supérieure à 5 000 pieds carrés et peuvent accueillir 125 000 échantillons.

3. La banque de sang ombilical est-elle enregistrée auprès des agences réglementaires et accréditée par l’AABB/et/ou FACT ?

 

Les cellules souches de sang ombilical sont régies par les règlements de Santé Canada, notamment par le Règlement sur la sécurité des cellules, tissus et organes humains destinés à la transplantation (Règlement sur les CTO). Les banques de sang ombilical doivent être enregistrées et inspectée auprès de Santé Canada. L’accréditation de l’AABB est, à l’heure actuelle, la norme pour les banques canadiennes, et FACT demeure le standard international pour la collection de sang de cordon. Chaque visite d’accréditation comprend un audit exhaustif de tous les laboratoires, des procédures administratives et d’assurance de la qualité, et améliore le programme de l’entreprise. Il est primordial que les parents choisissent une banque qui est à la fois enregistrée et agréée.

Nous sommes parmi les premières banques de sang ombilical au Canada à avoir obtenu l’accréditation de l’AABB, ce qui a eu lieu en 2004. Depuis lors, nous avons réussi quatre (4) audits bisannuels, et le prochain est prévu pour 2014. En juillet 2012, Cells for Life a passé avec succès le processus d’agrément de la FACT. La FACT est considéré comme l’étalon-or international en termes de qualité, de performance et d’intégrité dans le domaine de sang de cordon. Cells for Life est enregistrée auprès de Santé Canada et de la Food and Drug Administration des États-Unis. En outre, le Better Business Bureau nous a attribué la note triple A+.

4. La banque a-t-elle remise des échantillons destinés à la transplantation au Canada ?

 

L’expérience en transplantation et la réussite confirmée d’une banque témoignent de la sûreté et de l’efficacité de ses méthodes de traitement et de stockage. D’ailleurs, les centres de transplantations seront plus enclins à accepter des échantillons provenant de cette banque.

Nous avons remis cinq (5) échantillons à la Sick Kids Hospital de Toronto, Canada. Quatre d’entre eux ont servi au traitement de maladies hématologiques, et le cinquième au traitement d’un enfant atteint d’une tumeur au cerveau. Dans chaque cas, la greffe de cellules souches a été réussie.

5. La banque dispose-t-elle d’un plan de préparation aux situations d’urgence ?

 

Un tel plan est essentiel à la sûreté et à la sécurité future des échantillons.

Les banques doivent avoir :

(a) Des générateurs d’électricité ou des sources d’alimentation de secours qui suffisent pour continuer de fonctionner.

(b) Des sources auxiliaires d’azote liquide pour pallier une éventuelle interruption de l’approvisionnement.

(c) Des réservoirs de stockage pouvant rester à une même température pendant plusieurs semaines sans nécessiter d’azote liquide supplémentaire.

(d) Un plan d’évacuation solide en place qui permet le déplacement rapide et sûr d’appareils essentiels et des échantillons.

Nous avons un laboratoire à la fine pointe de la technologie, et sommes la seule banque de sang ombilical au Canada située au centre d’un hôpital. Pour obtenir plus de renseignements, consultez la rubrique « Pourquoi choisir Cells for Life ? » sur notre site Web (cellsforlife.com). Voici un aperçu des caractéristiques de sûreté que nous offrons :

1.     Des installations qui, dans leur ensemble, présentent une sécurité comparable à celle d’une chambre forte, avec surveillance vidéo constante. Les protocoles de surveillance et d’intervention sont en place et ces services sont assurés par le service central de sécurité de la Toronto General.

2.     Réserve auxiliaire d’azote liquide en vrac disponible sur les lieux.

3.     Les appareils essentiels sont branchés à la source d’alimentation électrique de secours de l’hôpital, ainsi qu’à une UPS (source d’alimentation sans coupure). L’emplacement de la banque au sein de l’hôpital lui permet de jouir d’un statut prioritaire sur le réseau électrique.

L’aire de réception se situe sur le même étage que nos installations, ce qui permet une évacuation facile en cas de besoin.

6. Quelle est la méthode de traitement employée par la banque de sang ombilical ? Est-elle manuelle ou automatisée ? S’agit-il d’un système ouvert ou fermé ?

 

Les méthodes manuelles vont généralement de pair avec un système ouvert (qui expose l’échantillon aux facteurs environnementaux) et dépendent énormément du rendement du technicien. Les systèmes automatisés, quant à eux, emploient généralement des systèmes fermés (qui, tout au long du processus, gardent l’échantillon dans un environnement aseptique) et offre un rendement plus uniforme et fiable.

Le traitement du sang ombilical est effectué par l’une de deux méthodes semi-automatisées à système fermé. Les deux méthodes permettent de récupérer un taux élevé de cellules souches et donnent une excellente viabilité cellulaire. Nous employons la méthode « dessus-dessous », soit la même que celle utilisée par la banque publique de sang ombilical d’Héma Québec. Nos méthodes ne requièrent pas l’ajout d’une solution d’amidon, comme le font certaines banques.

7. Les échantillons sont-ils stockés dans l’azote liquide en phase liquide ou en phase gazeuse ?

À l’origine, le stockage de prélèvements biologiques ne se faisait que dans l’azote liquide en phase liquide puisqu’il s’agissait de la seule méthode permettant de maintenir les échantillons à une température stable.

Des avancées technologiques dans l’instrumentation servant à l’entreposage cryobiologique ont mené au stockage en phase gazeuse, qui est désormais considérée comme la meilleure méthode par les banques cryogéniques.

Les échantillons sont stockés dans de l’azote liquide en phase gazeuse, ce qui correspond aux pratiques exemplaires de l’industrie. Les congélateurs de stockage de Cells for Life sont les plus efficaces actuellement offerts sur le marché.

8. La banque de sang ombilical forme-t-elle les professionnels s’occupant des accouchements dans les hôpitaux pour s’assurer qu’ils prélèvent le sang ombilical de manière efficace et sûre ?

 

Il est essentiel que les professionnels soient formés afin qu’ils puissent obtenir des prélèvements de qualité élevée. L’objectif : maximiser le volume du prélèvement tout en réduisant le plus possible la contamination bactérienne. Dans la plupart des cas, plus le prélèvement est important, plus il y aura de cellules souches et, par conséquent, meilleur sera le traitement médical. Il est donc important que les professionnels de la santé soient formés.

Nous avons parmi nos rangs des infirmières autorisées, spécialisées en soins mère enfant ainsi qu’en pédiatrie, qui enseignent les techniques de prélèvement aux professionnels de la santé et des accouchements. Nous faisons aussi le suivi des données portant sur les prélèvements, et les partageons avec les médecins. Des centaines de professionnels de la santé qui pratiquent des accouchements se sont servis de la trousse de prélèvement de Cells for Life. Les commentaires que nous avons reçus indiquent qu’elle est simple en terme d’utilisation et l’une des trousses préférées par les professionnels de l’industrie.

9. Quelle est la politique de la banque quant aux échantillons dont le volume ou le nombre de cellules souches est faible ?

 

Les parents doivent bien considérer la réponse à cette question et décider par la suite ce qui leur convient le mieux. Les plus petits échantillons peuvent servir aux thérapies cellulaires. En ce qui concerne les transplantations, il existe des moyens de surmonter les problèmes afférents aux échantillons comptant peu de cellules souches. L’expansion des cellules est l’une des méthodes employées pour augmenter le nombre de cellules souches. En fait, des essais cliniques prometteurs sont en cours. De plus, la double greffe est désormais pratique courante.

Nous avisons les parents si le volume de l’échantillon est inférieur à la normale, leur expliquons les résultats, et leur donnons le choix de poursuivre, ou non, l’entreposage à long terme. Si le dénombrement cellulaire est inférieur au seuil préétabli, nous offrons un rabais sur le traitement. Nous n’utilisons pas le sang ombilical à des fins d’études de recherche ou de développement sans le consentement des parents.

10. Comment vos prélèvements sont-ils récupérés des réservoirs de stockage à long terme pour les besoins d’un traitement médical ?

Les échantillons ne doivent pas être soumis à une élévation de la température lorsqu’ils sont récupérés ou transportés.

Nous employons des méthodes validées garantissant le transport sûr et efficace des prélèvements. Nous nous servons de chariots conçus pour le transport de matières cryoconservées pour éviter de soumettre les prélèvements à l’air ambiant lorsqu’ils sont récupérés du congélateur. Des protocoles d’expédition sûrs et éprouvés sont en place au cas où il faudrait transporter les prélèvements ailleurs au pays, ou à l’étranger.

11. Les frais de stockage sont-ils fixes ou bien peuvent-ils augmenter pendant la durée du contrat ?

 

Certaines banques augmentent les frais de stockage au cours de la durée du contrat initial.

Les frais de stockage de Cells for Life sont fixes pendant une période de 18 ans, comme le stipule le contrat.

12. À quel moment dois-je acquitter les frais ?

Certaines banques exigent le plein paiement à l’avance. Que va-t-on me facturer si le prélèvement n’est pas stocké?

Mis à part le coût de la trousse de prélèvement, Cells for Life ne facture pas les parents tant que le prélèvement a été traité et entreposé.

13. Offrez-vous des facilités de paiement pour les frais ? Est-il possible d’économiser sur les frais initiaux ou de stockage ?

 

Cela varie d’une société à l’autre.

Cells for Life offre des facilités de paiement. Les frais initiaux peuvent être acquittés en trois versements d’environ 320 $. Un programme de référence permet aux parents d’économiser sur les frais initiaux ou les frais annuels de stockage. Les parents qui reviennent ou qui ont des jumeaux peuvent profiter de rabais supplémentaires.

14. La société utilise-t-elle ses bénéfices pour financer d’autres services publics ?

Certaines sociétés financent des recherches ou des banques publiques

Cells for Life finance la banque de sang ombilical Victoria Angel Registry of Hope, qui accepte des dons de sang ombilical.

 

Cells for Life est une société médicale qui croit que les traitements à base de cellules souches de sang ombilical seront utilisés pour de nombreuses années à venir.

Toutes les activités, de la formation au prélèvement, en passant par l’expédition, le traitement, la congélation, l’entreposage, la remise des prélèvements et la documentation, sont effectuées avec beaucoup de soin, de sorte que les prélèvements pourront servir à l’avenir en toute sûreté.